Nouvelles de la CCT

Étude de cas : Comment la promotion du tourisme profite-t-elle à d'autres secteurs de l'économie canadienne?.

La levée récente de l'embargo sur le bœuf canadien en Corée du Sud fait suite aux campagnes de promotion axées sur le tourisme culinaire.

02 août 2011
Imprimez

Il n'est pas rare que la promotion des voyages au Canada donne un coup de pouce à d'autres secteurs au Canada. Pour preuve, la reprise récente des exportations de bœuf canadien sur le marché de la Corée du Sud après neuf ans d'embargo.

Les producteurs de bœuf canadiens se sont réjouis de cette nouvelle — nouvelle qui aura également des retombées positives sur l'ensemble de l'économie canadienne. La résolution de cette crise est un parfait exemple d'approche entièrement gouvernementale pour résoudre des mesures commerciales autres que l'imposition de tarifs douaniers, puisque pendant l'embargo, la Commission canadienne du tourisme (CCT) a travaillé en collaboration avec Agriculture et Agroalimentaire Canada pour faire la promotion de produits alimentaires canadiens en Corée du Sud.

L'un des cinq arguments clés de vente au cœur des expériences touristiques au Canada sur lesquels la CCT mise est la cuisine régionale de première classe au Canada. La CCT a justement fait deux campagnes de promotion en Corée du Sud pour mettre l'eau à la bouche des Sud-Coréens. La première, visant les consommateurs, s'est déroulée à l'hôtel Westin Chosun de Séoul, qui proposait pour l'occasion carrés d'agneau, homards et pétoncles dans ses restaurants. La seconde campagne quant à elle a pris la forme de publicités affichées dans le centre commercial COEX— le plus grand centre commercial sous-terrain d'Asie —, publiées dans des magazines (et pas n'importe lesquels : les plus grands dans le domaine de la cuisine, les magazines de luxe et les magazines sur abonnement) et enfin de publicités diffusées en ligne.

La CCT a aussi étendu son rayon d'action dans d'autres marchés. Ce fut récemment le cas au Mexique où elle est intervenue pour la question des visas et a donné un coup de main non seulement à l'industrie touristique, mais aussi aux entreprises canadiennes en général.

« L'industrie du tourisme, de par ses efforts dans différents domaines, profite souvent à nos collègues des autres secteurs, privés ou publics, a déclaré Charles McKee, vice-président des Affaires internationales à la CCT. Notre travail peut attirer l'attention sur certaines questions en plus d'attirer des voyageurs potentiels et peut ouvrir des portes dans les marchés étrangers, parfois de façon subtile, mais toujours en faveur des entreprises canadiennes et de l'économie en général. »

Votre commentaire a été soumis au modérateur. Il sera publié après approbation.

(Avertissement concernant les commentaires)

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.
CAPTCHA
Le code de sécurité protège la CCT des envois automatisés de pourriels.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss