Nouvelles de la CCT

Les voyageurs chinois nantis ont multiplié les projets de voyage long-courrier en 2011.

Selon le dernier rapport de la Veille touristique mondiale de la CCT, les voyageurs aisés et raffinés ont prisé les destinations lointaines.

19 mars 2012
Imprimez

En Chine, le début de l’année 2011 a été placé sous le signe de la fluctuation, tant sur le plan économique que sur celui de la confiance des consommateurs. Selon le rapport sommaire 2011 de la Veille touristique mondiale (VTM) pour la Chine publié par le Service de la recherche de la Commission canadienne du tourisme (CCT), l’inflation croissante et l’envolée des coûts de l’énergie, des denrées et du logement ont profondément ébranlé la confiance des consommateurs.

La hausse du coût de la vie a poussé beaucoup de consommateurs chinois parmi les moins nantis à remettre à plus tard leurs projets de voyage long-courrier, et cette situation a donné lieu à une population de voyageurs de plus en plus aisés et raffinés. Ces voyageurs haut de gamme voyagent souvent et sont friands de destinations de vacances éloignées. Bien sûr, c’est une bonne nouvelle pour le tourisme au Canada, mais la recherche d’émotions fortes pousse aussi les consommateurs chinois vers des destinations nouvelles comme Dubaï ou la Tunisie.

Voici quelques-uns des autres faits et chiffres du rapport :

  • Parmi les provinces que les voyages chinois visiteront probablement d’ici deux ans, c’est la Colombie-Britannique qui sort grande gagnante (82 %). Dans le quatuor des destinations les plus populaires, elle est suivie de l'Ontario (58 %), puis de l’Alberta (20 %) et du Québec (18 %).  
  • De bonnes nouvelles pour les consommateurs de la classe moyenne chinoise : grâce au nombre croissant de transporteurs à bas prix, de vols directs vers des destinations long-courriers et de forfaits à prix réduit offerts sur des sites de réservation en ligne, le tourisme long-courrier devient plus accessible et abordable pour la classe moyenne.
  • Comme tout voyageur relativement inexpérimenté, le voyageur chinois veut tout voir et tout essayer. Si l’on compare les dernières données à celles de 2009, l’intérêt pour les produits liés à la nature s’émousse alors que la culture et les événements autochtones, mais aussi les modes de vie locaux, enregistrent des gains de popularité notables.
  • Les Chinois étant de plus en plus intéressés par la gastronomie, les festivals de gastronomie et de vins et l’apprentissage culinaire affichent une croissance soutenue depuis deux ans.
  • Les expériences actives sont aussi de plus en plus recherchées; les voyages d’exploration sur l’eau et sur la terre ferme, les vacances de ski et les autres activités hivernales ont ainsi considérablement gagné en popularité.
  • Le médium le plus populaire pour s’adresser aux consommateurs chinois est la télévision, et plus particulièrement les émissions sur les voyages; viennent ensuite les actualités et les émissions de divertissement, les sites Web de réseautage social, les agents de voyages et le bouche à oreille.

La firme de recherche Harris/Décima mène l’enquête Veille touristique mondialepour le compte de la CCT. Dans le cadre de cette enquête, elle demande à des milliers de participants de dix-huit ans et plus des quatre coins de la planète ce qu’ils pensent du Canada et de la marque touristique « Canada. Explorez sans fin ». Les rapports de l’année 2011 visent à déterminer les changements depuis 2007, et ce, dans chaque marché.

Lisez le rapport sommaire de la Veille touristique mondiale 2011 pour la Chine.

 

Votre commentaire a été soumis au modérateur. Il sera publié après approbation.

(Avertissement concernant les commentaires)

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.
CAPTCHA
Le code de sécurité protège la CCT des envois automatisés de pourriels.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss