Nouvelles de la CCT

Occasions à l’horizon sur le marché britannique en 2011.

Le dernier rapport de la Veille touristique mondiale de la CCT fait état de l’extraordinaire potentiel de ce marché contrebalancé par un contexte économique morose.

24 janvier 2011
Imprimez

Pour les Britanniques, le ciel d’hiver n’est pas entièrement gris mais les temps sont sans conteste durs au Royaume-Uni. Frappés par une météo hivernale rigoureuse (pour eux) et sommés de s’adapter à de nouvelles mesures économiques prises pour remédier à une profonde récession, les Britanniques doivent faire de l’austérité leur devise.

Cependant, selon le dernier rapport de la Veille touristique mondiale (VTM) publié par la Commission canadienne du tourisme (CCT), le marché britannique représente un potentiel élevé pour le tourisme au Canada. Cinq millions de voyageurs long-courriers britanniques se disent intéressés à venir visiter le Canada au cours des deux prochaines années. Ça en fait du monde.

Voici quelques autres points saillants :

  • La morosité de l’économie se traduit pour tous par une maîtrise des dépenses : les voyageurs les moins fortunés fuient les long-courriers et ceux qui ont plus de moyens revoient à la baisse leurs projets de voyages.

  • Le Royaume-Uni représente un marché potentiel de 20,9 millions de voyageurs. Pour ceux-ci, l’Ontario (77 %) et la Colombie-Britannique (76 %) restent les provinces les plus attrayantes.

  • Des offres financièrement plus intéressantes, telles que des forfaits pour des séjours plus courts, des vacances autonomes ou toute autre idée aboutissant à une diminution des coûts, pourraient permettre au marché britannique d’atteindre son potentiel dans le contexte actuel.

  • La nature et la culture sont au programme des vacances de la plupart des voyageurs britanniques, puisque, dans neuf cas sur dix, leurs activités de vacances y sont liées.

  • Le Canada doit affronter la concurrence redoutable de l’Australie et des États-Unis, perçus par les voyageurs britanniques comme offrant un éventail plus large de produits de voyage. Cette concurrence constitue l’obstacle principal des voyages au Canada, suivie d’un taux de change qui a presque doublé depuis 2007. 

La firme de recherche Harris/Décima Research mène l’enquête Veille touristique mondiale pour le compte de la CCT. Dans le cadre de cette enquête, elle demande à des milliers de participants de dix-huit ans et plus des quatre coins de la planète ce qu’ils pensent du Canada et de la marque touristique « Canada. Explorez sans fin » de la CCT. Les rapports de l’année 2010 visent à déterminer les changements par rapport à 2007, et ce, dans chaque marché. 

Lisez l’intégralité de l’étude de la quatrième année de la Veille touristique mondiale sur le Royaume-Uni.

 

 

Votre commentaire a été soumis au modérateur. Il sera publié après approbation.

(Avertissement concernant les commentaires)

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.
CAPTCHA
Le code de sécurité protège la CCT des envois automatisés de pourriels.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss