Nouvelles de la CCT

La CCT excite les papilles des New-Yorkais.

Un évènement de dégustation virtuelle de mets et de vins a mis la gastronomie canadienne au menu d’influenceurs américains clés.

09 février 2011
Imprimez

La Saint-Valentin approche à grands pas et la Commission canadienne du tourisme (CCT) a décoché des flèches (d’amour) lors d’un récent évènement. Le 2 février, une dégustation virtuelle de cuisine gastronomique et de vins, intitulée « Flirtation with Canada » (un flirt avec le Canada), a été organisée pour un groupe trié sur le volet de blogueurs gastronomiques, de journalistes et de rédacteurs de New York, aux États-Unis.

Les invités ont conversé en ligne avec trois grands chefs canadiens alors que ceux-ci préparaient un brunch romantique,gastronomie et boissons canadiennes à la clé. Anita Stewart, fantastique pionnière de la cuisine canadienne, a animé « Flirtation with Canada », qui a été filmé dans le Canadian Food & Wine Institute à Niagara, en Ontario, et diffusé sur le Centre des médias de la CCT au moyen d’un flux particulier.

Pour s’activer aux fourneaux, Anita Stewart avait choisi trois chefs fortement enracinés au Canada et qui entretiennent des relations particulièrement étroites avec leurs produits de base. Jesse Vergen est directeur des cuisines du Saint John Ale House, au Nouveau-Brunswick, et agriculteur biologique dans l’une des dernières fermes de Quispamsis. Paul Stewart, chef de l’Harbour House Hotel sur l’île Salt Spring, en Colombie-Britannique, utilise légumes, herbes aromatiques et fruits tout frais cueillis du grand jardin de l’hôtel. L’un des jeunes espoirs de la gastronomie canadienne, Michael Olson, professeur à l’institut, était également de la partie.

Pour contribuer à ouvrir encore un peu plus l’appétit des invités, ceux-ci avaient reçu des idées d’articles culinaires et un panier de douceurs canadiennes, dont du miel artisanal, du vin de glace, du thé au mitchella rampant et d’autres produits incontournables.

« Rien n’est plus représentatif de l’histoire d’un pays que sa gastronomie, déclare Gloria Loree, directrice exécutive, Communications internationales, de la CCT. Nous espérons que ce flirt débouchera sur une passion solide pour la gastronomie canadienne, ainsi que pour les personnes et les lieux qui l’ont fait naître. »

 

 

Votre commentaire a été soumis au modérateur. Il sera publié après approbation.

(Avertissement concernant les commentaires)

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.
CAPTCHA
Le code de sécurité protège la CCT des envois automatisés de pourriels.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss