Nouvelles de la CCT

Un an plus tard : études de cas sur la Collection d’expériences distinctivesMD. Vol. 2 : l’Haut-Da Cieux, à la Tour CN .

La tour qui domine la silhouette de Toronto profite d’une incroyable visibilité médiatique depuis son inclusion dans le programme de la CCT. 

15 octobre 2012
Imprimez

Avis aux personnes qui craignent le vertige : inspirez profondément avant de lire ce qui suit. Depuis un an, l’une des attractions touristiques les plus courues se trouve à plus de 300 mètres de hauteur. L’Haut-Da Cieux, à la Tour CN de Toronto, en Ontario, propose aux… audacieux de se suspendre au-dessus de la ville, une expérience riche en émotions fortes que même les plus courageux abordent avec nervosité.

Et pourtant, l’Haut-Da Cieux attire les foules et fait partie des joyaux de la Collection d’expériences distinctivesMDde la Commission canadienne du tourisme (CCT). La Collection, qui rassemble déjà plus de 160 expériences, met en valeur le Canada dans les marchés étrangers cibles de la CCT.

La série d’études de cas sur la CED emmène donc l’équipe des Nouvelles de la CCT vers de nouveaux sommets, en compagnie de Jack Robinson, directeur de l’exploitation de la Tour CN, qui nous raconte les origines de l’Haut-Da Cieux et nous donne son point de vue sur les défis que l’industrie touristique canadienne doit relever.

Au départ, d’où est venue l’idée de l’Haut-Da Cieux?
L’idée d’origine vient de l’équipe de développement commercial de la Tour. Nous lui avons demandé de trouver quelque chose d’original et d’enivrant, susceptible d’attirer les touristes de tous nos marchés. Nous savions qu’il existait une aventure en hauteur en Nouvelle-Zélande et en Chine, toutes deux à une hauteur d’environ 183 mètres. Comment pourrions-nous faire la même chose à 365 mètres? Nous avons rassemblé une équipe d’architectes, d’ingénieurs et de spécialistes du marketing, qui a donné naissance au concept de l’Haut-Da Cieux.

Nous avons porté une grande attention aux mesures de sécurité. Il nous a fallu plus d’un an et demi de planification et de construction avant de pouvoir enfin lancer le produit, en août 2011. Malgré la saison déjà avancée, nous avons atteint des résultats deux fois supérieurs à nos attentes. Cette année, nous avons ouvert le 1er mai et depuis, le nombre de visiteurs correspond à nos objectifs. En fait, si le temps le permet, nous prévoyons accueillir des visiteurs jusqu’au début de novembre.

La mise en place de ce projet fut un véritable plaisir. Aujourd’hui, l’attraction fait partie des incontournables pour beaucoup de visiteurs, même si certains d’entre eux doivent puiser dans toutes leurs réserves de courage pour s’y lancer. Nous avons été enchantés d’être dans la première série d’expériences à devenir membre de la Collection d’expériences distinctivesMD de la CCT, puisque cela nous ouvrait les portes de 11 marchés internationaux. Ce sont les marchés internationaux qui nous font vivre. Je suis convaincu que l’inclusion dans la CED a contribué non seulement au succès de l’Haut-Da Cieux, mais aussi à celui de la Tour. Le tourisme international connaît une nette progression, évidemment favorable pour nos affaires.

Quel est le plus grand défi de votre entreprise aujourd’hui?
Certainement maintenir la croissance, à cause de ce que nous sommes et d’où viennent nos visiteurs. Le déficit touristique du Canada m’inquiète, tout comme ce qui arrive aux visiteurs américains. Brand USA dispose de moyens énormes; si cet organisme de marketing commence à s’intéresser sérieusement au Canada, il y aura vraiment de quoi s’inquiéter. Tant que le marché international demeure actif, nous pouvons dormir sur nos deux oreilles. Mais s’il faiblit et que les Américains restent chez eux … nous aurons un gros problème.

Comment faites-vous la promotion de votre statut de membre?
Nous avons été très heureux d’apprendre que nous faisions partie des premières entreprises à faire partie de la CED. Comme je participe à Rendez-vous Canada depuis 36 ans, la CED me semblait l’occasion tout indiquée pour promouvoir notre participation auprès des acheteurs internationaux.

Votre visibilité dans les médias canadiens ou étrangers a-t-elle augmenté depuis que vous faites partie de la CED?
La visibilité obtenue par l’Haut-Da Cieux et la Tour a dépassé toutes nos espérances et tout ce que nous avions connu depuis 36 ans. L’Haut-Da Cieux nous a donné une visibilité internationale, soutenue juste après par la CED. Nous avons frappé fort.

Avez-vous envisagé des relations d’affaires ou des promotions croisées avec d’autres membres de la CED?
Oui, mais nous n’avons pas trouvé beaucoup de candidats. Nous avons besoin d’un partenaire à proximité, soit à Toronto ou à Niagara. Les entreprises de Niagara préfèrent travailler seules. La géographie du Canada ne facilite pas beaucoup les partenariats non plus. Mais je suis bien prêt à faire équipe avec un autre membre de la CED.

En tant qu’exploitant d’entreprise touristique, quelle est la plus grande leçon que vous tirez de cette année?
Pour se distinguer des autres, il fait trouver un bon plan. Il faut l’établir solidement et le mettre à l’essai. Il faut montrer que le concept a une bonne capacité de RCI [rendement du capital investi] et peut attirer les foules. Pour continuer à innover, je dois trouver une nouvelle idée à peu près tous les deux ans. Autrement, l’entreprise se défraîchit. Beaucoup de produits touristiques canadiens sont défraîchis.

Quels défis l’industrie touristique canadienne doit-elle relever?
Un exemple : en supprimant les restrictions de visa, nous verrions affluer les touristes mexicains. Nous devons mettre en place un modèle de financement efficace, adapté au tourisme. Il faut comprendre que le tourisme est un moteur économique. Sans les efforts consentis par la CCT, notre entreprise n’aurait jamais aussi bien réussi. Le CED nous aide aussi beaucoup. Nous apprécions réellement ce programme.

 

Votre commentaire a été soumis au modérateur. Il sera publié après approbation.

(Avertissement concernant les commentaires)

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.
CAPTCHA
Le code de sécurité protège la CCT des envois automatisés de pourriels.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss