Communiqué

Affronter la concurrence avec une marque forte - Le rapport annuel 2008 de la Commission canadienne du tourisme

VANCOUVER (C.-B.), le 6 mai 2009 – Le ministre de l’Industrie, l’honorable Tony Clement, a déposé aujourd’hui au Parlement le rapport annuel de la Commission canadienne du tourisme (CCT), qui fait le bilan d’une année qui a valu à la marque touristique du Canada de nombreuses reconnaissances internationales.

Au cours des cinq dernières années, le secteur canadien du tourisme a connu d’excellents résultats par rapport à l’ensemble de l’économie canadienne. De fait, l’activité touristique au Canada représente 2 % du PIB national, soit une contribution équivalant à celle des secteurs de l’agriculture, des pêches, de la foresterie et de la chasse combinés, faisant du tourisme un important secteur de l’économie canadienne. En 2008, le tourisme a rapporté 30,7 milliards de dollars au PIB du Canada, en hausse de 7,3 % par rapport à 2007. Le total des recettes provenant du tourisme a atteint 74,9 milliards de dollars en 2008, en hausse de 5,8 %, tandis que l’ensemble des recettes touristiques du gouvernement s’est élevé à 22,2 milliards de dollars, soit 5,7 % de plus qu’en 2007. 

La CCT reconnaît le défi important de la concurrence féroce que livrent les nouvelles destinations à l’industrie canadienne du tourisme, et elle travaille avec acharnement pour repositionner sa marque touristique dans les marchés internationaux. Cette marque s’impose maintenant dans ses principaux marchés. 

Points saillants de 2008

  • Selon le Classement de l'indice des marques nationales de FutureBrand en 2008, en deux ans à peine, le Canada s’est hissé du douzième au second rang mondial parmi les pays dont la marque nationale jouit de la plus grande notoriété;
  • Lonely Planet, un des éditeurs les plus influents au monde dans le domaine du voyage, place le Canada au nombre des dix pays à visiter en 2009;
  • La boîte à outils sur la marque met en valeur l’essence de la marque touristique du Canada, offrant des graphiques, des photographies et des lignes directrices qui permettent aux utilisateurs de se rallier facilement derrière une image de marque uniforme;
  • La boîte à outils sur les expériences a été conçue pour aider les petites et moyennes entreprises du secteur du tourisme à commercialiser leur offre comme des expériences extraordinaires plutôt de que des produits;
  • La stratégie mondiale de marketing fort novatrice de la CCT a permis de tirer parti des médias sociaux à l’occasion d’une première campagne publicitaire internationale misant à la fois sur la télévision et Internet.

« Malgré les défis de l’économie mondiale et la concurrence féroce que se livrent de nombreux pays pour obtenir la faveur des touristes, la notoriété du Canada à titre de destination, en 2008, nous prouve que la marque Canada. Explorez sans fin est solidement établie, pertinente et efficace », affirme Michele McKenzie, présidente-directrice générale de la CCT.

Tableau de bord prospectif : rendement du capital investi

En 2008, la CCT a adopté le tableau de bord prospectif comme méthode d’évaluation du rendement et a cerné trois mesures clés à la base de la croissance des recettes provenant des touristes étrangers au Canada. En plus de mieux faire connaître le Canada en tant que destination touristique de choix et de favoriser la participation soutenue des partenaires de l’industrie, la stratégie de marketing de la CCT est entièrement axée sur la conversion, c’est-à-dire qu’elle vise à convaincre le client de réserver son voyage au Canada. Le succès de ces efforts est mesuré, pour chaque programme, en fonction du rendement du capital investi.

Partenariats

La mission de la CCT est fondée sur le principe des partenariats entre le secteur public et les entreprises privées. En misant sur les contributions de ses partenaires, qui lui permettent d’accroître la valeur de ses propres investissements, la Commission maximise le rendement du capital investi dans ses initiatives de marketing touristique. En 2008, les contributions de ses partenaires se sont chiffrées à 95,8 millions de dollars, donnant lieu à un rapport d’investissement de 1,2 : 1,0 relativement à ses crédits parlementaires annuels.

Jeux d’hiver de 2010

« Nous savons que l’industrie canadienne du tourisme est l’un des secteurs qui bénéficieront le plus des Jeux d’hiver de 2010. Nous investissons les 26 millions de dollars consentis par le gouvernement fédéral dans une stratégie qui vise de façon prioritaire à tirer le meilleur parti de la couverture médiatique internationale réservée à notre pays durant les Jeux d’hiver de 2010 pour renforcer à long terme la notoriété internationale du Canada, stimuler le tourisme et accroître les recettes provenant des touristes étrangers avant et longtemps après la tenue des Jeux », a précisé Mme McKenzie.

Au cours de l’année, la CCT et ses partenaires ont lancé plusieurs initiatives reliées aux Jeux d’hiver de 2010, dont les suivantes :

  • Réalisation d’une médiathèque offrant une gamme d’images évocatrices à haute résolution, en collaboration avec des radiodiffuseurs d’un bout à l’autre du Canada;
  • Première apparition publique d’envergure internationale, en Asie, des mascottes des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010;
  • Création de l’initiative Bienvenue au Canada en prévision des Jeux d’hiver de 2010, résultat d’un nouveau partenariat entre l’Agence des services frontaliers du Canada et la CCT. Ensemble, les deux organismes se sont donné comme objectif de rendre les principaux points d’entrée au Canada plus accueillants, en offrant aux voyageurs un aperçu des expériences extraordinaires que leur réserve notre pays;
  • Création d’un partenariat avec les Quatre Premières nations hôtes afin de mettre efficacement en valeur les produits touristiques autochtones avant, pendant et après les Jeux d’hiver de 2010.

Langues officielles

La CCT s’est classée première parmi les 38 organisations évaluées dans le cadre de l’exercice du Bulletin de rendement 2007-2008 du Commissariat aux langues officielles. L’une des trois seules à avoir obtenu une note globale de « A », la CCT a pris un engagement ferme à l’égard des deux langues officielles, et elle est résolue à faire en sorte qu’elles bénéficient d’un statut égal ainsi que de droits et privilèges égaux au sein de son organisation.

Perspectives de 2009

Mme McKenzie a expliqué qu’en 2009, la CCT invitera les Canadiens à voyager au pays et ciblera les nouveaux marchés à forte croissance que sont l’Inde et le Brésil, grâce au financement de relance accordé par le gouvernement fédéral. « La compétitivité future du Canada sera intimement liée à la croissance des recettes provenant des marchés internationaux, et l’investissement du gouvernement fédéral confirme bien qu’en élargissant la portée de la marque du Canada, nous pourrons accroître les recettes provenant des touristes étrangers », a‑t‑elle précisé. De même, la CCT reconnaît l’importance de ses marchés prioritaires tels que les États-Unis, et elle redoublera d’ardeur afin d’inviter un plus grand nombre de nos voisins américains à redécouvrir le Canada.

-30-

À propos de la CCT

La CCT est l’organisme de marketing national du Canada en matière de tourisme. Sa vision : inviter le monde entier à explorer le Canada. Avec ses partenaires de l’industrie touristique et les gouvernements du Canada, des provinces et des territoires, elle fait la publicité et la promotion du Canada dans 12 pays du monde entier, mène des recherches et des études sur l’industrie du tourisme et favorise la mise au point de produits et l’essor de l’industrie. Pour vous tenir au courant des initiatives de la CCT, abonnez-vous aux Nouvelles de la CCT, par RSS ou par courriel.

Pour obtenir de plus amples renseignements :

Margaret Nevin

Commission canadienne du tourisme

Tél. : 604-638-8406

Téléc. : 604-638-8438

www.canada.travel/media

Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss