Idées d'articles

Guides des villes de l'été sportif au Canada : Toronto

Fin de notre série spéciale avec cette grande métropole multiculturelle de l'Ontario et sa gamme d'expériences exceptionnelles.

11 mars 2015
Imprimez

Suggestion de Tweet : Fin de notre série de Guides des villes de l'été sportif au Canada avec Toronto la multiculturelle http://ow.ly/Dxoyv #explorecanada

2015 est une année exceptionnelle pour le sport au Canada. Toronto arrive en tête des villes hôtes avec les Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 tandis que la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015 se déroulera dans six villes canadiennes.

C'est déjà la crème de la crème des manifestations sportives, mais l'été en verra bien d'autres, comme la Coupe Rogers de tennis, le Grand Prix de F1 de Montréal, l’Omnium canadien RBC et les matches de la Ligue majeure de baseball, de la Ligue canadienne de football et de la Ligue majeure de soccer.

Pour permettre aux visiteurs de profiter au maximum de cet été sportif au Canada, nous proposons une série de guides brefs et d’un ton parfois décalé sur les sept villes hôtes de la Coupe du Monde et des Jeux panaméricains et parapanaméricains.

Aujourd'hui : Toronto,en Ontario

Âge :181 ans

Apparence : L'emblématique Tour CN s'élève à 553 mètres au-dessus des rives du vaste lac Ontario, un jalon à l'échelle de la dynamique métropole, qui peut se targuer de rassembler le deuxième plus grand nombre de gratte-ciels de toutes les villes de la planète. Et pourtant, grâce à ses quartiers aussi variés qu'accueillants, Toronto reste aussi chaleureuse qu'un sourire.

Toronto en cinq mots : hockey, épicentre, multiculturelle, gratte-ciels, fière

Pour se déplacer? La Toronto Transit Commission quadrille ingénieusement la jungle urbaine avec force lignes d'autobus, de métros et l'omniprésent tramway. Lorsqu'il fait beau, des quartiers comme Cabbagetown, Kensington et celui de la distillerie se visitent volontiers à vélo avec le service de vélos en libre-service.

Son trésor caché? Le petit Portugal regorge de traditions de l'Ancien Monde — arts, bonne chère et festivals — et, pour les férus de la Coupe du Monde, d'aficionados.

Où aller plonger au cœur de l'action? Les Jeux panaméricains et parapanaméricains s'apprêtent à accueillir plus de 7 000 athlètes sur 30 sites répartis dans les différentes municipalités. Commencez par la cérémonie d'ouverture, présentée au Rogers Centre par le Cirque du Soleil, et laissez-vous guider (le Rogers Centre est également le port d'attache des Blue Jays au baseball et des Argonauts au football). Les meilleures joueuses de tennis du monde, quant à elles, s'en donneront à cœur joie au Centre Rexall de l'Université York, dans le cadre de la Coupe Rogers, tandis que l'Omnium canadien RBC se déroulera au Glen Abbey Golf Club et que Toronto FC disputera ses matches de la Ligue majeure de soccer au stade BMO.

Où boire et manger en regardant un match? C'est au Real Sports Bar & Grill que se retrouvent les inconditionnels des Blue Jays. Au Wayne Gretzky’s Toronto, vous aurez le choix entre vous asseoir à table, regarder l'un des 37 écrans au bar ou prendre place au patio sur le toit ensoleillé. Et au Loose Moose, vous trouverez le plus grand choix de bières à pression de la Ville reine, de grands écrans pour tous les sports et de quoi vous régaler. Pendant la Coupe du Monde, ce sera aussi la fête au quartier grec. Opa!

Sport à part, où manger et boire en ville? Les bons vivants viennent partager des plateaux de nourriture dans la salle aux accents multimédias du Carbon Bar. Thoroughbred Food & Drink se fait remarquer par son menu éclectique, préparé avec des produits canadiens contemporains. Le Richmond Station vous régalera d'huîtres, de viandes locales et des meilleurs plats du jour, qui alternent sur le tableau noir. La cuisine de People’s Eatery rend hommage à l'histoire du quartier avec des petits plats à la mode juive tout en célébrant le présent à coup de bouchées cantonaises — deux saveurs qui contribuent au célèbre multiculturalisme de Toronto.

Et pour les séances de lèche-vitrine? Les accros de magasinage n'échapperont pas aux 230 boutiques du très bien situé Toronto Eaton Centre. Et si c'est la taille qui compte, essayez Square One, à Mississauga : 360 boutiques étalées sur 15 000 m2 de surface au sol en font le plus grand centre commercial de l'Ontario. En ville, vous pouvez choisir entre les antiquités de l'historique King West Village, le chic de Queen West et les boutiques branchées du quartier de la distillerie.

À quoi ressemble la vie nocturne? C'est la plus animée du pays! Northwood est un endroit tendance connu pour ses cocktails classiques et son whisky canadien. Gaslight attire le visiteur avec des bouchées savoureuses (essayez les pierogi). Ses spécialités : tequila et whisky de qualité supérieure, et bière artisanale. En fin de soirée, attardez-vous au Ace Nightclub, lieu de rendez-vous des jeunes et chics Torontois. Et pour changer d'ambiance, allez rire un bon coup au Second City, terrain d'essai de grands humoristes comme Mike Myers et Martin Short, ou déambulez le long de la rue Yonge pour voir où vous mènera la soirée.

Les matches, c'est bien. Mais pour nourrir son esprit? Sachez d'abord que, dans le jargon local, le Musée des beaux-arts de l'Ontario, c'est l'A-G-O (de l'anglais Art Gallery of Ontario), et le Musée royal de l'Ontario, le Rom. Dans le premier, vous découvrirez des collections internationales et des expositions en alternance (comme celle sur le modernisme du début du 20e siècle, SHIFT) et dans le second, quelque six millions d’objets allant du dinosaure à l'architecture chinoise. Sans doute trouverez-vous aussi chaussure à votre pied en parcourant les 4 500 ans d'histoire de la chaussure au BATA Shoe Museum. Sinon, allez voir ce qui se passe au 401 Richmond, un pôle créatif où les artistes viennent présenter leurs œuvres, donner des spectacles et animer des ateliers interactifs.

Un des attraits du Canada, c'est son environnement naturel exceptionnel. Comment en profiter pleinement? Direction le parc de la Rouge et ses 4 000 hectares de forêt de feuillus de l'est, à seulement 50 km du centre-ville de Toronto. Vous pourrez y faire du canot dans des marais sauvages, une marche en forêt ou du camping sous un ciel étoilé. D'ailleurs, ce remarquable espace vert sera bientôt le premier parc urbain national du Canada.

Pour se faire des amis à Toronto : Ce sera le jour où vous arriverez à dire Toronto comme un anglo, c'est-à-dire en mangeant le deuxième t. Toronno ou Trono seraient un bon début.

Pour se faire des ennemis à Toronto : Les Maple Leafs de Toronto sont les meilleurs joueurs de hockey de tous les temps. En douter n'engage que vous.

Besoin de plus d’images inspirantes de Toronto et de l'Ontario? NotreMédiathèque de la marque Canada contient des milliers de photos et de vidéos de toutes les régions du Canada.

Suivez-nous sur Twitter@DestinationCAFR

Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Mots-clés :
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss