Idées d'articles

Avis aux amateurs de sucreries!

La route de la barre Nanaimo réinvente ce délicieux classique

27 avril 2011
Imprimez

Nul doute, Chelsea Barr de Destination Nanaimo porte son nom à merveille et son lien Twitter, @Nanaimo Barr, est à l’avenant. C’est que Chelsea est l’experte locale ès barre Nanaimo, célébrissime friandise baptisée du nom de la ville côtière où elle a vu le jour. J’ai rendez-vous avec Chelsea au centre-ville pour une promenade au fil de la Nanaimo Bar Trail (route de la barre Nanaimo), car ici, bistros, pâtisseries et cafés s’amusent à révolutionner cet impérissable classique créé en 1952.

Nous commençons notre tournée au musée de Nanaimo, auguste gardien de la recette originale, où, assis sur un banc représentant la fameuse barre, on peut méditer sur ses origines. Certains affirment que les pionniers néerlandais ont posé le pied sur ce territoire dans les années 1900, la recette dans leur besace, tandis que d’autres sont convaincus que ce sont les femmes des mineurs qui inventèrent la confiserie pour choyer un brin leurs maris lorsqu’ils devaient s’enfoncer dans les entrailles de la Terre. Toutefois, il semble que ce soit le Women's Auxiliary to the Nanaimo Hospital Cookbook qui en révéla le secret, en 1952. Tous s’entendent pour dire que le dessert, dans sa version classique, se compose d’une préparation de cacao, de beurre, d’œufs, de sucre, de biscuits Graham émiettés, d’amandes et de noix de coco râpée surmontée d’une crème à la vanille, le tout nappé d’une fine couche de glaçage au chocolat.

Maintenant que les mystères de son origine nous ont été révélés, nous nous arrêtons au Pirates Chips pour déguster ce qui est sans aucun doute la mouture la plus originale offerte en ville : une barre cuite à la friture. Ici, une barre Nanaimo, chaude et coulante, enveloppée d’une pâte parfumée d’une touche de cannelle – dont le goût n’est pas sans rappeler les minibeignets servis chaque été pendant la foire Pacific National Exhibition de Vancouver – est accompagnée d’une généreuse portion de crème fouettée. Inutile de dire que nous partageons la gâterie, histoire de nous garder de la place pour la suite! 

Au Modern Cafe, nous nous installons au comptoir et observons le serveur préparer la variante à siroter. Après avoir zébré de sauce au chocolat un verre de martini glacé, il ajoute une dose de vodka et de crème de cacao, une dose d’espresso et une touche de sirop de noix de coco. Résultat? Un martini à la barre Nanaimo qui a tout du classique, sinon la consistance!

À deux minutes à pied de là, nous nous retrouvons confortablement installées à une table du restaurant Minnoz de l’auberge Coast Bastion Inn, face à mer, lieu où le chef Andrew Cathers a créé le gâteau au fromage à la barre Nanaimo. Si le premier étage ressemble à celui de la recette originale, le deuxième a sa propre personnalité : une couche épaisse de gâteau au fromage style New York au beurre et la crème anglaise; le troisième étage vient coiffer le tout de ganache au chocolat blanc et noir. N'oublions pas la touche finale : une belle présentation pour deux jolies tranches garnies d'une groseille à maquereau.

Nous voilà toutes deux rassasiées. Impossible d’avaler une autre bouchée. Nous décidons néanmoins de continuer notre route, mais de remplir notre panier et de remettre la dégustation à plus tard. Voici quelques-unes de mes trouvailles préférées :

Avec une couche de crème des plus onctueuse, la version bio, nettement moins sucrée, du café-pâtisserie Mon Petit Choux, est couronnée des initiales du café sculptées dans du chocolat fin (dont les fèves ont été cultivées sans pesticides). 

Goûtez les cupcakes Nanaimo de la pâtisserie A Wee Cupcakery et n'en faites littéralement qu'une bouchée. Votre palais fondra ainsi de plaisir sous la cascade de saveurs : le glaçage épais et la crème Bird suivis du gâteau au chocolat et pour finir la base traditionnelle (sans noix), moelleuse à souhait.

La chef pâtissière Sarah Wallbank, quant à elle, prend un réel plaisir à repousser les limites des classiques. Elle ne prépare « sa » barre Nanaimo qu’avec des ingrédients de qualité et elle utilise « quelques trucs techniques » pour en relever le goût. Son adaptation comprend des pacanes ainsi qu’une touche d’amaretto, de beurre et de sucre bio, sans oublier des graines de vanille. On trouve ces douceurs dans les marchés de Nanaimo, chez Markt Artisan Deli et chez Urban Beet.  

Ma suggestion? Commencez votre tournée en dégustant la recette classique pour avoir un point de repère. Vous aurez l'embarras du choix, dans les épiceries ou dans les cafés, notamment chez McLean’s Specialty Foods et Perkins Coffee Co.

Pour obtenir de plus amples renseignements, rendez-vous à Tourism Nanaimo. 

Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Mots-clés :
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss