Idées d'articles

Plongez-vous dans la nuit polaire du Nord canadien

À la recherche d’une aventure hivernale brute et authentique? Rendez-vous au nord du cercle arctique.

04 novembre 2015
Imprimez

Suggestion de Tweet : 24 heures d’obscurité chaque jour au nord du cercle arctique en hiver : ça, c’est une vraie aventure! http://ow.ly/TaW3d #explorecanada

Imaginez, si vous le pouvez, une journée sans lumière du jour. Imaginez maintenant des semaines et des mois passés sans voir le soleil au-dessus de l’horizon. 

Peu de gens parmi nous choisiraient de vivre au nord du cercle polaire, où passer des journées entières plongé dans l’obscurité fait partie du quotidien, du moins pour une partie de l’hiver. Mais y faire un voyage? C’est toute une aventure.

Les communautés canadiennes situées au nord du cercle arctique s’étendent d’Old Crow, au Yukon, à Qikiqtarjuaq sur l’île de Baffin, au Nunavut. Dans certaines d’entre elles, la lumière du jour ne disparaît que pour une semaine ou deux en décembre. Dans d’autres, comme c’est le cas à Grise Fiord, la communauté la plus au nord de l’Amérique du Nord, cette lumière disparaît pour une période beaucoup plus longue. Cet hiver, à Grise Fiord, du 1er novembre au 9 février, le soleil ne se pointera pas au-dessus de l’horizon, et lorsqu’on le verra le 10 février, ce ne sera que pour 39 minutes et 54 secondes.

Mais fait-il vraiment sombre, à midi, au cœur de l’hiver à Grise Fiord? « Il fait très noir. La seule lumière [naturelle] que l’on voit, c’est la pleine lune, si elle est là », explique Meeka Kiguktak, la mairesse de ce hameau où vivent à peine 150 personnes.

Cela dit, ce n’est pas le manque de lumière qui empêche les gens de profiter pleinement de l’hiver. En octobre dernier, Mme Kiguktak attendait avec impatience la chasse d’hiver. « Pour le moment, on attend que la glace prenne vraiment. J’ai hâte d’aller chasser le phoque avec ma carabine 303, même dans l’obscurité. »

Mme Kiguktak dit que ces temps-ci, lorsqu’ils s’éloignent pour chasser, les Inuits se fient principalement aux phares de leurs motoneiges pour voir. Il faut par contre qu’ils se tiennent sur leurs gardes au cas où un ours polaire s’approcherait dans l’obscurité. « Parfois, on se demande si un ours est juste derrière nous sans qu’on puisse le voir. On a donc un fusil chargé à portée de la main », remarque-t-elle. Elle ajoute que, dans le village même, les ours ne posent pas de problème. « Si quelqu’un voit des traces d’ours polaire, tout le monde est au courant et c’est affiché sur Facebook. »

Un séjour à Grise Fiord donnerait certainement au voyageur de quoi épater les gens à son retour, mais s’y rendre à partir d’Edmonton, d’Ottawa ou de Montréal peut prendre un ou deux jours, avec quelques escales en cours de route et peut-être une nuit à la baie Resolute. Si vous n’avez pas assez de temps pour ça, envisagez d’aller à Inuvik, dans les Territoires du Nord-Ouest, pour y vivre cette nuit polaire. En partant d’Edmonton, on peut se rendre à Inuvik en à peine plus de cinq heures.

Comme Inuvik se situe relativement près du cercle arctique, on y perd la lumière du jour durant environ un mois l’hiver (entre le 6 décembre et le 6 janvier cette année). Le jour y prend l’aspect que l’on associe à l’aube ou au crépuscule dans le sud du Canada. « Il y a habituellement une magnifique luminosité aux tons rosés, orangés ou rougeâtres qui persiste pendant des heures », remarque Jackie Challis, gestionnaire du développement économique et du tourisme de la ville d’Inuvik.

Mme Challis recommande de s’y rendre au début janvier quand le soleil revient et que toute la communauté fait la fête, lors du festival célébrant le lever du soleil. « Non seulement on y voit le soleil pour la première fois de l’hiver, explique-t-elle, mais la chaleur des gens et l’esprit du lieu se révèlent petit à petit au cours des trois jours d’activités. »

Participez au concours de sculpture sur glace, assistez au défilé de motoneiges, et appréciez la danse du tambour, la musique des violoneux et les feux d’artifice. Dites au revoir à l’obscurité et accueillez avec joie le retour de la lumière.

Besoin de plus d’images inspirantes du Nord canadien? Notre Médiathèque de la marque Canada contient des milliers de photos et de vidéos de toutes les régions du Canada.

Suivez-nous sur Twitter @DestinationCAFR

Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss