Idées d'articles

Explosion de gastronomie canadienne aux quatre coins du pays

Le chef Michael Smith nous donne les goûts et les produits qui font du Canada l’une des grandes destinations de voyage des gastronomes.

21 août 2013
Imprimez

Suggestion de Tweet : Explosion de gastronomie canadienne : le chef Michael Smith donne ses préférences aux quatre coins du pays http://ow.ly/n8tWp @EdibleCanada

Michael Smith a plusieurs métiers officiels : chef, présentateur de télévision, auteur de livres de cuisine (son nouveau livre, Chef Michael’s Kitchen Back to Basics, sortira cet automne) et pédagogue. C’est aussi, non officiellement, l’un des ambassadeurs les plus réputés de la gastronomie canadienne, qui voyage de grandes villes en petites bourgades pour découvrir toute la richesse culinaire du pays. Comme il a été partout et qu’il a tout goûté, nous lui avons demandé quelles étaient ses destinations gastronomiques préférées.

Pour du délicieux et de l’authentique : l’Île-du-Prince-Édouard
La destination préférée de Michael Smith est l’Île-du-Prince-Édouard, ce qui n’est guère étonnant quand on sait qu’il vit et travaille dans la plus petite province du Canada. « Il y a un lien naturel entre les gens qui vivent sur l’Île-du-Prince-Édouard, la terre et l’océan. Le secteur alimentaire est depuis longtemps fondamental pour l’île, grâce à ses crustacés, ses homards et ses pommes de terre. Une culture gastronomique florissante s’y est développée, tout ce qu’il y a de plus authentique. Cela n’a pas été très difficile de faire naître un tourisme gastronomique. On avait tous les ingrédients! »

Pour de la cuisine d’avant-garde : Montréal
« Dans chaque grande ville, il y a de bons restaurants, affirme Michael Smith. Mais la qualité de ces bons restaurants est ce qui différencie une ville d’une autre. Et dans ce domaine, Montréal est la première ville du pays, avec des chefs avant-gardistes comme Martin Picard (Au Pied du Cochon), David McMillan et Frédéric Morin de Joe Beef, Normand Laprise (Toqué!) et Chuck Hughes (Garde Manger, Le Bremner). Leur talent est reconnu dans le monde entier; ils incorporent, avec respect et passion, les ingrédients locaux dans leur cuisine. J’aime ça. Les plats peuvent être très simples, juste de la charcuterie disposée sur une planche de bois. Dans la culture francophone, la nourriture, ça se respecte. »

Pour s’imprégner de l’esprit du grand Ouest : Calgary
Il y a un nouveau venu dans le monde des villes à grands restaurants. « Calgary gagne de plus en plus de crédibilité en tant que destination culinaire, déclare Michael Smith. Je suis en admiration totale devant ce que des gens comme Connie DeSousa et John Jackson réalisent à Charcut. J’apprécie leur souci du détail. J’ai aussi le plus grand respect pour ce que Model Milk propose. Et comment ne pas être impressionné par Rouge Restaurant? Il a fait partie de la liste des 100 meilleurs restaurants du monde dressée par San Pellegrino. Imaginez un peu, on n’est pas à Londres ou à Paris. On est dans une ville des Prairies qui se fait un nom comme une grande. »

Pourla générosité de sa terre : la vallée de l’Okanagan, en Colombie-Britannique
« Difficile de résister au charme d’une région aussi opulente. Elle marie des vignobles fantastiques, qui produisent des vins extraordinaires, et des vergers luxuriants. Dans un décor somptueux dessiné par le lac et les montagnes, on explore et on déguste. »

Suivez-vous sur Twitter @DestinationCAFR

Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Mots-clés :
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss