Idées d'articles

Partez en canot dans ce terrain de jeu qu’est la nature sauvage du Canada

Pourquoi ne pas vous armer d’une pagaie pour ensuite vous laisser emporter, éclabousser et émerveiller par les magnifiques cours d’eau du Canada?

03 juin 2015
Imprimez

Suggested tweet: Suivez le courant et faites une excursion en canot lors de votre prochain voyage au Canada http://ow.ly/MPbEV #explorecanada

Le canotage fait pratiquement partie du code génétique des Canadiens. Près de la moitié du Canada est couverte de forêts sauvages, de cours d’eau, d’anciennes formations de granit érodées et de dizaines de milliers de lacs, qui constituent le Bouclier canadien, notre propre terrain de jeu sauvage. Les peuples des Premières Nations se servaient de canots d’écorce de bouleau ou de bois d’épinette pour parcourir de longues distances. Pour leur part, lors de leurs voyages d’exploration, les Européens se déplaçaient dans des barges d’York et des canots du nord.

« Pagayez [une centaine de kilomètres] en canot et vous serez déjà un enfant de la nature », avait écrit Pierre Elliott Trudeau, adepte de canot et l’une des personnalités les plus colorées parmi nos premiers ministres. Les novices et les familles peuvent faire leurs débuts en douceur. Le circuit du canal Rideau, site du patrimoine mondial de l’UNESCO, qui s’étend sur 202 km de Kingston à Ottawa, en Ontario, se fait très facilement et se prête bien aux excursions familiales. L’expédition peut durer près de deux semaines, mais en parcourant de courtes distances le matin ou l’après-midi, vous couvrez de vastes pans de l’histoire du Canada, toujours à proximité de la civilisation – qui prend ici la forme de jolies petites villes bordant le canal. La ballade allant du lac Dow aux écluses situées près du Château Laurier d’Ottawa est un excellent itinéraire pour un débutant, et elle passe au beau milieu de la capitale du pays!

Le parc national Kejimkujik, en Nouvelle-Écosse, offre au pagayeur des excursions d’un jour idéales, tandis que le réseau hydrographique Peskowesk propose un itinéraire plus ambitieux : une douzaine de lacs reliés par 13 portages. Ceux qui font leurs débuts en canotage peuvent se concentrer sur de courtes excursions, et les pagayeurs expérimentés peuvent s’offrir la totale.

Le parc provincial Algonquin, en Ontario, très aimé des propriétaires de chalets, est truffé de lacs et de rivières entrelacés qui forment un réseau de 2 000 km riche en possibilités pour les pagayeurs de tous les niveaux. D’une importance historique nationale, la rivière des Français, qui s’étend sur 105 km du lac Nipissing à la baie Georgienne, est un lieu agréable et facile d’accès où l’on peut faire une belle excursion familiale en canot ou s’initier au canot-camping.

En Colombie-Britannique, à une heure d’avion de Vancouver, se trouve le parc provincial de Bowron Lake et son très célèbre circuit de canot sur un réseau de lacs reliés par des cours d’eau. Dans le cadre d’une excursion guidée où tout est organisé pour les clients, les pagayeurs peuvent profiter pleinement de cette expédition d’une semaine au cœur de la magnifique nature sauvage du Canada.

Si vous préférez vous aventurer dans des lieux plus éloignés, envisagez une excursion sur la rivière Churchill, au nord de la Saskatchewan, qui s’étend sur 1 690 km. Ses neuf portages traversant des forêts sauvages virginales vous feront découvrir une parcelle des 4,8 millions de kilomètres carrés que couvre la région du Bouclier canadien.

À la recherche de puissantes poussées d’adrénaline? Trouvez-vous un bon guide et lancez-vous dans les eaux vives pour faire d’électrisantes descentes de rapides. Faisant partie du réseau de rivières du patrimoine canadien, la rivière Bloodvein, au Manitoba, descend tumultueusement sur 200 km, de la frontière séparant le Manitoba de l’Ontario au Lac Winnipeg, en passant par le parc provincial Atikaki.

Dans les Territoires du Nord-Ouest, au parc national Nahanni, bien connu pour avoir été l’un des premiers sites du patrimoine mondial, Naha Dehé (la rivière Nahanni Sud) entraîne les pagayeurs les plus expérimentés (et leur guide) le long de paysages accidentés à l’état brut. Les experts passionnés de la nature sauvage prennent aussi plaisir à se mesurer aux 1 850 km du fleuve Mackenzie, le plus long du Canada. À partir de la ville de Hay River au bord du Grand lac des Esclaves jusqu’à l’océan Arctique, c’est une expédition de deux mois.

Que vous vous embarquiez dans une simple excursion d’un jour ou dans une téméraire aventure en pleine nature sauvage, une fois que vous aurez plongé la pagaie dans les eaux du Canada, vous serez « un enfant de la nature », et peut-être aussi un Canadien dans l’âme.

Besoin d’images inspirantes de l’environnement naturel exceptionnel du Canada? Notre Médiathèque de la marque Canada contient des milliers de photos et de vidéos de toutes les régions du Canada.

Suivez-vous sur Twitter @DestinationCAFR

Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Mots-clés :
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss