Idées d'articles

Comment aimez-vous votre météo?

Chaude, froide ou entre les deux

26 Septembre 2011
Imprimez

Les Canadiens sont obsédés par le temps qu’il fait. Peut-être est-ce parce qu'il est extrême chez nous, et pas seulement en termes de froid et de neige. Nous avons probablement autant de sortes de temps qu'Häagen-Dazsa de variétés de glaces.

 

Notre bureau national de météorologie a analysé les données des 100 plus grandes villes canadiennes et établi un classement des villes canadiennes à l'origine d'exploits météorologiques. Vous trouverez ci-après un guide pour vous aider à trouver le climat idéal pour votre personnalité, qu’elle soit solaire ou autre.

 

Vous aimez les défis

En toutes saisons, St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador, offre la combinaison météorologique la plus rude de toutes les villes canadiennes. Cette ville reçoit le plus de brouillard, détient le record du plus grand nombre de jours venteux et des vents les plus forts, et arrive dans le peloton de tête du plus grand nombre de jours de pluie verglaçante. Les jours ensoleillés sont rares et clairsemés. Cela explique bien sûr qu’on y trouve les gens les plus amicaux et les plus chaleureux du pays; il en faut des qualités pour pouvoir supporter un temps comme celui-là.

 

Vous êtes de nature délicate

Victoria et Nanaimo, toutes deux situées sur l’île de Vancouver en Colombie-Britannique, arrivent ex aequo pour le titre de ville au climat le plus agréable du Canada : pas trop chaudes l’été ni trop froides l’hiver. Ce sont également des villes beaucoup plus ensoleillées que la plupart des gens ne le pensent et ne sont que peu pluvieuses. Dans tout le pays, c’est Victoria qui reçoit le moins de neige et Nanaimo qui peut se vanter d’avoir le ciel le plus dégagé durant l’été. Ce n’est donc pas étonnant que les gens y passent autant de temps dehors.

 

Vous recherchez la chaleur écrasante

Kamloops, en Colombie-Britannique, peut être fière de détenir la première place dans la catégorie de l’été le plus chaud, le thermomètre grimpant régulièrement bien au-delà des 20 °C en juillet et en août. La température y a même déjà atteint 40,6 °C! Les jours de grosse chaleur, les gens du coin s’équipent nonchalamment d’une chambre à air et se laissent voguer sur la rivière Thompson. Les offices de tourisme y ont inventé une devise : « Playtime. Redefined » (Une nouvelle définition de la récréation).

 

Si vous n’avez pas froid aux yeux!

Prenez la direction du nord jusqu’à Yellowknife, la capitale des Territoires du Nord-Ouest, et affrontez les températures les plus froides du Canada toute l’année durant. Les Yellowknifiens peuvent aussi se targuer de bénéficier du refroidissement éolien le plus important et de détenir la plus longue saison d’enneigement (190 jours par an en moyenne). Par contre, Yellowknife jouit aussi de l'été le plus ensoleillé du pays.

 

Vous aimez danser sous la pluie

Prince Rupert, sur la côte ouest de la Colombie-Britannique, est pour vous. Autrefois appelée « la capitale internationale du flétan », Prince Rupert est la ville recevant le plus de précipitations du Canada, soit presque deux mètres et demi de pluie par an. Quand vous serez lassé de la pluie, explorez la riche histoire de la côte Ouest au Museum of Northern BC, un musée de calibre mondial.

 

Vous voulez être ébloui

Le sud de l’Ontario est réputé pour ses étés chauds et humides, des ingrédients parfaits pour le tonnerre et les orages. Ce n’est donc pas une coïncidence si Windsor, la ville la plus humide du pays et aussi l’une des plus chaudes (à seulement trois heures et demie de route de Toronto), détient également le record du nombre de jours d’orage. Les éclairs et les coups de tonnerre retentissants vous distrairont pendant bien des soirées d’été.

 

Vous voulez goûter un peu de tout

Montréal, c’est un résumé de toutes les villes canadiennes. Elle est gratifiée de la quantité moyenne de presque tout ce qui y existe en météorologie : pluie, neige, chaleur, froid, ensoleillement et vent. Mais même si le temps est toujours dans la moyenne, la ville, elle, ne l’est pas. C’est l’une des villes les plus passionnantes et les plus romantiques du Canada, et c’est probablement la plus cosmopolite. Le cocktail météorologique vient en prime.

Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Mots-clés :
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss