Idées d'articles

En route pour la boucle Klondike - Kluane

Une route du Yukon revisite l’époque de la Ruée vers l’or

19 avril 2012
Imprimez

Piloter un petit Cesna au dessus des montagnes et des glaciers du Parc national Kluane est le meilleur job au monde. J’envie Marie Young qui passe ses journées à survoler ces paysages verdoyants, d’aller toujours plus haut pour avoir une vue plongeante sur les plus grands champs de glace non polaire du monde, là où l’air se raréfie.

 

En contrebas, un paysage recouvert d'une délicate pellicule nacrée, tel le glaçage d'un gâteau. Des rivières magnifiques, vestige de la dernière période glaciaire présentes sur ce continent encore à la dérive. On aperçoit le sommet du mont Logan (5 959 m), la montagne la plus élevée du Canada.

 

Les prospecteurs de la Ruée vers l’or du Klondike de 1898 ont pris d’assaut les menaçantes montagnes Kluane. Pour eux, ces pinacles recouverts de glace étaient des obstacles à conquérir pendant la traversée. Ils s’imaginaient que de l’autre côté de ces montagnes ruisselaient des pépites d’or. Plusieurs n’y sont jamais parvenus.

 

Revenons en 2012 pour prendre la route et nous engager sur la route du Sommet du monde. Préparez-vous pour un parcours de quelque 1 435 km qui chevauche les crêtes des montagnes, traversées par les chercheurs d’or. Ce circuit touristique va du Klondike à Kluane mène en direction de l’Alaska.

 

Le Yukon est synonyme de vie sauvage partout sur son territoire.

 

Pour le guide de pêche Allan Hansen, pêcher à la traîne et pêcher au lancer sur le lac glaciaire Dezadeash, en naviguant du crépuscule à l’aube, permet d’attraper la truite de lac, l’ombre et le poisson à chair blanche. Entre les secousses sur la ligne, il attrape ses jumelles à la recherche d’élans, d’ours, d’aigles à tête blanche le long du rivage. Après des heures et des kilomètres d’étendues sauvages de tons bruns et verts époustouflants, on se dit qu’ « on devrait bientôt arriver quelque part ». Et tout à coup, nous y sommes : Dawson, la commune la plus au nord de la route.

 

Pendant les heures de gloire de la Ruée vers l’or, Dawson comptait 30 000 habitants lotis dans les marécages gelés à l'embouchure du fleuve Yukon et de la rivière Klondike. Le déclin de Dawson est presque aussi instantané que son essor : les richesses d’or évaporées, Dawson redevient une ville déserte. La plupart des miniers n’y rencontrent plus que des difficultés financières et de nouvelles dépenses.

 

Aujourd’hui, les rues poussiéreuses de la ville, ourlées de trottoirs en bois piquetés de maisons colorées et parfois de guingois témoignent de l’éphémère soif d’or. Les visiteurs courageux et aventuriers siroteront un cocktail Sourtoe (dans lequel a mariné un orteil humain). Faites vos jeux au Diamond Tooth Gertie's, lieu légendaire
à la fois casino, saloon et salle de danse. Pour ceux à l’affut de l’histoire de la ruée vers l’or, visitez La drague no 4, haute de huit étages, qui constituaient un moyen très efficace d’extraire le minerai d’or. Effleurez le passé au Musée de Dawson qui vous racontera à l'aide de nombreuses galeries, l'histoire mouvementée de la ruée vers l'or.

Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Mots-clés :
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss