Idées d'articles

Des hébergements de rêve au Canada proposés par les Premières nations

Les voyageurs peuvent s’imprégner de la culture autochtone encore plus facilement, grâce à un nouvel hôtel musée, à des tipis de luxe et à des hôtels quatre étoiles.

05 novembre 2014
Imprimez

Suggestion de Tweet : Découvrez la culture autochtone au Canada : tipis de luxe + hôtels 4 étoiles + 1 nouvel hôtel musée http://ow.ly/CKEHl#explorecanada

De nos jours, nul besoin de dormir à la dure pour s’imprégner, le temps d’une nuit, de la culture des Premières nations : même les tipis sont équipés de parquet et de draps 500 fils. Les hôtels pavillonnaires sur le modèle des maisons longues se voient attribuer quatre étoiles grâce à leur design et à leur cuisine fusion d’inspiration autochtone. L’authenticité culturelle est au rendez-vous et on y déguste bannique et saumon. Le capteur de rêves est facultatif : vous dormirez comme un ange.

Le tout premier hôtel musée autochtone du Canada a ouvert ses portes cet été. Au Skwachàys Lodge, dans le centre-ville de Vancouver, vivent des artistes des Premières nations (que vous pouvez rencontrer). Ils se sont associés à des décorateurs pour créer 18 chambres uniques, toutes parées de sculptures, de peintures et de couvertures autochtones. Un totem de 15 mètres couronne une maison longue traditionnelle placée sur le toit du bâtiment historique. L’hôtel est également doté d’une suerie et d’une galerie d’art équitable. Les recettes vont à l’organisme sans but lucratif BC Native Housing Corporation.

À Ucluelet, sur la côte ouest de l’île de Vancouver, le Wya Point Resort allie modernité, luxe et culture autochtone. Ce centre de villégiature propose des yourtes avec vue plongeante sur l’océan. C’est aussi le seul endroit au Canada où l’on peut trouver des moniteurs de surf autochtones. Sur une autre côte de la Colombie-Britannique, sur les terres ancestrales des Kitasoo Xai’xais, les guides du Spirit Bear Lodge connaissent tout de la forêt pluviale de Great Bear et de son mystérieux ours esprit, un ours noir rarissime à la fourrure blanche. Le centre a été construit sur le modèle des maisons longues, sur la rive. Regardez par la fenêtre nager épaulards et otaries, avant de vous régaler d’un plat traditionnel de saumon local.

Dans le petit village de Tlell, à Haida Gwaii, l’Haida House est exploitée par les Premières nations. Ce centre de villégiature haut de gamme était, jusqu’à sa transformation récente, un pavillon de chasse à l’ours. Les visiteurs, accompagnés d’un guide autochtone local, peuvent y profiter d’une expérience unique de visite des îles mythiques, et notamment de la réserve de parc national Gwaii Haanas et du Centre du patrimoine haïda à Skidegate.

C’est à cheval qu’on arrive aux tipis de luxe installés sur l’île Manitoulin, en Ontario. Ces tipis, dotés de parquets, d’édredons en duvet, de fourrures et de peaux de bison, sont des invites à la détente. Dans le cadre des aventures autochtones proposées par Great Spirit Circle Trail, on déguste des mets ojibwés cuits sur un feu de camp, on apprend à monter à cru, on nage avec son cheval, on se balade en canot et on part en quête de nourriture. Au déjeuner, mordez dans du bon pain bannique tout chaud.

On explore la baie James, dans le nord de l’Ontario, à bord d’un canot de fret traditionnel et accompagné de guides, et on séjourne au Cree Village Eco Lodge, un centre de villégiature moderne en symbiose avec la nature. Il y aura peut-être du bison ou du caribou au souper. On fait un tour dans les petites villes de Moosonee et de Moose Factory (où la Compagnie de la Baie d’Hudson avait établi l’un de ses premiers postes), et on se fait plaisir avec une paire de mocassins faits main par des femmes du coin.

Situé à Wendake, à proximité de Québec, l’Hôtel-Musée Premières Nations est sur le territoire des Hurons-Wendat. Les visiteurs peuvent y passer la nuit dans une maison longue traditionnelle, bien au chaud grâce au gardien autochtone qui veille sur le feu, ou dans l’une des chambres quatre étoiles de l’hôtel. L’établissement propose des mets traditionnels au souper, comme du faisan rôti à l’armoise et du cerf rouge. Les visiteurs peuvent également assister à une cérémonie du thé du Labrador, avant d’aller visiter le musée et le site historique dont les vestiges remontent au 16e siècle.

Au Nouveau-Brunswick, dans le Parc historique de Metepenagiag, sur le site archéologique d’un ancien village des Premières nations, on découvre la culture micmaque en écoutant sa musique, en admirant ses objets vieux de 3 000 ans et en apprenant à faire cuire du pain traditionnel dans du sable chaud. On passe la nuit à l’Outdoor Adventure Lodge et on y déguste des mets gastronomiques autochtones, comme de l’orignal rôti.

Besoin d’images inspirantes des Premières nations? Notre Médiathèque de la marque Canada contient des milliers de photos et de vidéos de tout le Canada.

 

Suivez-nous sur Twitter @DestinationCAFR

Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Mots-clés :
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss