Idées d'articles

Festin en perspective : à la pêche aux fruits de mer à l’Île-du-Prince-Édouard

Jetez-vous à l’eau en quête de mactres d’Amérique. À la clé : un délicieux repas préparé sur la plage, sur une île déserte paradisiaque.

15 février 2014
Imprimez

Suggestion de Tweet : À la pêche aux délicieux fruits de mer à l’Île-du-Prince-Édouard http://ow.ly/tjzgW #explorecanada @GentleIsland

Laissez-vous bercer par les vagues, enivrer par l’air marin et émerveiller par le gabarit de la mactre géante que vous venez de pêcher : un spécimen de 1,3 kg, qui dans quelques minutes à peine, sera dans votre assiette.

L’océan est omniprésent dans la vie des habitants de l’Île-du-Prince-Édouard. Alors, joignez-vous à eux, allez à la pêche aux délicieux fruits de mer, découvrez ce que c’est que de vivre de l’océan et vivez, pendant une demi-journée, au rythme des habitants de l’île.

Mettez les voiles, de juillet à septembre, avec ce sympathique pêcheur de homard (3génération), j’ai nommé Perry Gotell, le propriétaire de Tranquility Cove Adventures. Il s’apprête à vous faire vivre une expérience phare, la pêche aux mactres d’Amérique (Giant Bar Clam Dig). C’est du port historique de Georgetown qui date d’une centaine d’années, à la pointe est de l’Île-du-Prince-Édouard, que débutera votre excursion et que vous mettrez le cap sur une île déserte, à 8 km au large, où son grand-père et son père ont vu le jour. Écoutez-le vous conter les histoires de son enfance pendant qu’il jette l’ancre et que vous enfilez votre combinaison de plongée, votre masque et tuba. Vient alors le moment de vous jeter à l’eau, et sur un banc de sable, de l’eau (tempérée) jusqu’à la taille ou jusqu’à la poitrine, vous vous mettez à sonder le fond en quête du fameux mollusque. Voilà une activité agréable à faire en famille, les enfants de six ans et plus étant les bienvenus.

Prenez votre respiration et plongez, votre râteau à palourdes à la main, à la recherche de petits trous dans le sable, signes que les mactres géantes ne sont pas loin et que vous êtes sur le point de remonter un de ces coquillages d’au moins 10 cm de large, et dont trois suffisent pour faire un repas!

Direction la plage à présent, tout près d’ici, où vous dégustez de délicieux sushis aux mactres, tout en observant votre loup de mer enfiler son tablier de cuisinier et vous préparer des mactres cuites dans l’eau de mer, sur un feu de camp. Pendant que votre repas mijote, pourquoi ne pas faire une petite baignade, ou simplement profiter du soleil ou partir à la recherche de trésors sur la plage comme du verre de mer (que vous pourrez transformer facilement en bijou), ou encore en apprendre sur les créatures qu’hébergeaient les coquillages et sur les oursins plats. Levez aussi les yeux vers le ciel : l’île abrite des pygargues à tête blanche, et on en a déjà vu une trentaine sur la plage au même moment.

Après ce repas délicieux de produits on ne peut plus frais, mettez le cap sur le plus ancien phare en bois de la province, sur l’île Panmure, et prenez la barre du homardier tour à tour. Non loin de là, remontez une cage et écoutez votre hôte vous dévoiler tous les secrets sur les homards (y compris leur sexe) et aussi leur cuisson et leur préparation traditionnelles sur l’île.

Ce n’est pas tout : vous enchaînez alors avec les crabes et les moules, et un véritable cours sur la diversité de la pêche dans les environs et l’abondance de fruits de mer, le tout faisant l’objet d’une fête annuelle en septembre à l’occasion du Festival international des fruits de mer de l'Île-du-Prince-Édouard. Vous voilà repus, détendus et comblés par l’hospitalité des Provinces maritimes. Avant de rejoindre le port, vous faites un dernier détour pour aller épier une colonie de phoques bruyants et tout aussi curieux que vous.

Suivez-nous sur Twitter @DestinationCAFR

Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Mots-clés :
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss