Idées d'articles

Préparez votre appât et tentez de pêcher sous la glace au Canada cet hiver

Non seulement des milliers de lacs s’offrent à vous, mais les truites, les dorés et les saumons n’attendent qu’à mordre. Prenez donc votre équipement et direction la glace.

22 octobre 2014
Imprimez

Suggestion de Tweet : Au Canada, l’appât de la pêche sous la glace fera de vous un mordu cet hiver http://ow.ly/BeF3c #explorecanada

Le lac est ferme sous mes pieds lorsque je perce sa surface bleutée toute dure. Des morceaux de neige et de glace s’envolent alors que j’appuie fermement sur la tarière, que je serre pour former un joli trou bien rond. De mes mains nues, je garnis rapidement une ligne de pêche d’un appât, que je lâche dans l’ouverture, et je commence à pêcher à la dandinette. En quelques minutes, je sens que ça tire et je sors de l’eau une truite arc-en-ciel fougueuse.

C’est du moins comment j’imagine la pêche sous la glace. Le grand froid, tout l’équipement, l’expertise technique… tout semble intimidant. Cela dit, au Canada, la pêche sous la glace a bien changé depuis l’époque où les hommes (seuls les hommes s’adonnaient effectivement à ce type de pêche quand j’étais jeune) étaient assis autour d’un trou dans la glace à boire du brandy pour se réchauffer.

En Ontario, par exemple, les anciennes cabanes sans chauffage se sont transformées en bungalows somptueux sur la glace qui apportent tout le confort de la maison, ou du moins une cuisine, une salle de bain et des lits. Embauchez un pourvoyeur et votre permis de pêche ainsi que votre équipement et appât seront inclus dans le forfait. Si vous êtes débutant, votre pourvoyeur se fera un plaisir de percer l’ouverture dans la glace pour vous.

L’un des lacs les plus populaires de la province pour la pêche sur « l’eau dure » est le lac Nipissing, situé à 320 km au nord de Toronto. Début janvier, un ensemble de cabanes et de bungalows colorés est placé sur la glace jusqu’au printemps, en principe jusqu’à la mi-mars. Certains visiteurs s’y plaisent tellement qu’ils y restent plusieurs jours voire des semaines d’affilée, en pêchant joyeusement à la dandinette pour attraper leur déjeuner, dîner et souper, qui pourraient consister de brochet, de doré jaune ou de perche.

Si l’idée de dormir sur un lac gelé vous fait froid dans le dos (le son de la glace qui flotte peut en effet effrayer plus d’un), optez plutôt pour une excursion à la journée. Aux lacs Spray, juste à l’extérieur du parc national Banff, en Alberta, un pourvoyeur vous mènera au meilleur endroit sur la glace, et ensuite direction le rivage pour cuisiner votre prise, souvent de la truite ou du grand corégone, pendant que vous profitez de la splendeur des Rocheuses en hiver.

En Saskatchewan, la pêche en hiver est particulièrement gratifiante parce que vous pouvez utiliser deux cannes à la fois. La partie la plus difficile est celle de décider où se rendre parmi les 100 000 lacs de la province. Certaines personnes du coin ont eu l’idée de créer une application iFish pour partager des conseils : les endroits où les dorés mordent bien ou les lacs qui ne sont pas encore complètement gelés par exemple.

En Colombie-Britannique, les pêcheurs sont presque certains d’une prise parce que la province possède de nombreux lacs peuplés de saumon kokani, une espèce de saumon qui vit dans les lacs plutôt que les océans. En hiver, le touladi, la truite arc-en-ciel, le brochet et le doré jaune mordent également.

Si vous n’avez pas froid aux yeux, inscrivez-vous au Canadian Ice Fishing Championship, qui se tient chaque année en février au lac Simcoe, au nord de Toronto. Si vous décrochez une belle prise, vous pourriez devenir riche et célèbre, avec des prix allant jusqu’à 11 000 $.

Besoin d’images inspirantes sur les expériences hivernales du Canada? Notre Médiathèque de la marque Canada contient des milliers de photos et de vidéos de tout le Canada.

Suivez-nous sur Twitter @DestinationCAFR

Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Mots-clés :
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss