Idées d'articles

Jeanne Beker s’y connaît en mode canadienne!

Découvrez ses boutiques préférées au pays

21 décembre 2011
Par  Michele Sponagle
Imprimez

Nul n’a plus d’enthousiasme pour la mode canadienne que Jeanne Beker. Depuis plus de trois décennies, elle s’évertue à dénicher les créateurs canadiens de talent et de les faire connaître. De toute évidence, cette grande dame de la mode en sait long dans ce domaine.

Quand Jeanne ne court pas aux quatre coins du monde pour FashionTelevision, ou ne couvre pas les défilés de mode pour des magazines comme FT, elle passe son temps à Toronto où elle habite. Dès qu’elle le peut, elle s'adonne à de nouvelles explorations. Elle avoue avoir une passion pour les chaussures et ne sait pas résister à l’attrait de Davids, rue Bloor, qui offre une fabuleuse sélection de chaussures signées Christian Louboutin (le plus grand choix au Canada). En chemin, elle s’arrête souvent à Celebration Shoes, à deux pas de là, dans Yorkville. Jeanne adore les créations originales, à la riche teinture artisanale, de Carma Saunderson.

À Toronto, les haltes incontournables de Jeanne comprennent certains de ses designers canadiens favoris de longue date, comme Brian Bailey (renommé pour ses robes et ses costumes chics), Comrags (« très tendance, mais sans être trop dur ou dramatique »), Mirabelli (« excellentes coupes et superbes étoffes ») et Shan, marque de vêtements de bain qui fait fureur. Parmi les autres créateurs de mode peut-être moins connus, mais tout aussi talentueux, elle compte Kingi Carpenter de Peach Berserk (amusant et fantaisiste), Ross Mayer (petit génie des vêtements de soirée) et Zenobia (combinés classiques).

Jeanne va souvent à Montréal. À la recherche d’une parfaite paire de chaussures, elle s’arrête chez Rosenstein Paris, rue de la Montagne, puis fait halte dans le nouveau magasin principal de Denis Gagnon, rue Saint-Paul. Si elle a envie d’acheter des cadeaux originaux, elle se rend à la boutique du Musée des Beaux-Arts.

Jeanne a vécu à Terre-Neuve et a gardé beaucoup d’affection pour cette province. « J’aime la rue Water, à St. John’s », dit-elle. « On y trouve des boutiques fantastiques, et dans les rues voisines aussi. » Même dans de très petites villes comme Woody Point, elle parvient à trouver ce qu’elle appelle « canadiana exotica », par exemple dans la minuscule boutique d’Aunt Jane’s.

Dans l’Ouest, Jeanne a aussi ses boutiques préférées. À Winnipeg, elle a été conquise par Julie Pederson, qui a absorbé une partie de son budget de mode. Julie Pederson crée des « muckies » ou mukluks originales qui ont séduit toute une clientèle de célébrités, dont Britney Spears et Katy Perry. Jeanne en possède trois paires.

À Calgary, Jeanne prend toujours le temps de s’arrêter chez Paul Hardy Design, dans Kensington Village. « Il vend des accessoires magnifiques, merveilleux! » À Kensington Village, on trouve aussi des créations tout à fait uniques chez Eleven: Eleven et chez James and Dickson Clothiers.

À Vancouver, Gastown est le lieu par excellence où faire du lèche-vitrine, pour Jeanne. Et à Victoria, une boutique comme Nushin, avec ses designers canadiens et internationaux, lui fait sortir sans hésiter sa carte de crédit.

Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss