Idées d'articles

La crème de la crème : Décollez toute l’année avec les sports qui utilisent la traction d’une voile

Chevauchez les déferlantes en Colombie-Britannique grâce au kite, ou chaussez une paire de skis et laissez le vent vous tirer sur les lacs gelés du Québec; c’est enivrant!

12 mars 2013
Imprimez

Le vent, mais aussi les flocons de neige ou les embruns vous fouettent le visage, que vous soyez en train de débouler en buggy sur une plage, de filer sur un lac gelé chaussé de skis ou d’une planche à neige, ou de surfer sur les vagues. Ces sports ludiques sont encore plus grisants quand, équipé d’un harnais de kite, vous laissez le vent faire tout le boulot.

Tout au long de l’année et dans les endroits venteux des quatre coins du Canada, les sports utilisant la traction d’une voile décollent. Les endroits les plus venteux comme les lacs sont praticables avec une voile été comme hiver : l’été, sur des planches nautiques et l’hiver, sur des skis, pour filer sur la glace et sur la neige.

Même si le kite (surf cerf-volant) est de plus en plus dans le vent de l’Île-du-Prince-Édouard et de l’Ontario jusqu’en Alberta, les hauts lieux de ce sport se trouvent en Colombie-Britannique et au Québec. Près de Vancouver, à Squamish, la Mecque britanno-colombienne des sportifs, l’école Kiteboarding School in Squamish vous initie au plaisir de s’envoler sur un lac ou de surfer sur les vagues de l’océan. Ses moniteurs, certifiés par l’IKO (International Kiteboarding Organization), mettent l’accent sur la sécurité. Une fois que vous aurez appris à prendre votre envol, vous peaufinerez votre technique sur les plages d’Ambleside et de Spanish Banks, avec le panorama de Vancouver pour toile de fond.

Sur l’île de Vancouver, le lac Nitinat, à deux heures et demie de Victoria, est un célèbre refuge isolé pour les amateurs, débutants comme expérimentés, de kite. Ils y campent l’été pour profiter des vents thermiques qui font la réputation du fjord de la côte ouest. Chaque année au mois d’août, le Windfest propose des cours, des concours et des démonstrations. Vous cherchez une version plus extrême du kite sur vagues? Les déferlantes qui se brisent avec fracas l’hiver sur les plages des environs de Tofino, au nord de l’île de Vancouver, sont pour vous.

Au Québec, dans le golfe du Saint-Laurent, l’archipel magique des îles de la Madeleine est un cordon sablonneux réputé pour ses vents persistants. Filez sur les eaux abritées du lagon ou bouclez votre ceinture et foncez en buggy sur le sable dur grâce à la puissance du vent. Aerosport, un pourvoyeur local, propose des cours dans les Laurentides et les Cantons de l’Est près de Montréal, mais aussi au Nouveau-Brunswick où l’International du cerf-volant à Dieppe bat son plein depuis plus de dix ans.

En hiver, chaussez vos skis ou montez sur votre planche à neige et laissez-vous tirer par une voile sur les rivières et les lacs gelés, à travers les champs enneigés et même sur les plateformes de glace! À Whistler, en Colombie-Britannique, le lac Green est un lieu prisé pour cela, tout comme le lac Saint-Jean et le Fjord-du-Saguenay au Québec. Le kite (ski cerf-volant) est si pratique que de plus en plus d’aventuriers y ont recours pour explorer le pôle Nord. À Iqaluit, au Nunavut, des experts vous enseignent comment utiliser le kite lors d’un voyage dans les régions polaires.

Suivez-nous sur Twitter @DestinationCAFR . Suggestion de tweet : Décollez toute l’année avec les sports qui utilisent la traction d’une voile @TourismBC, @QuébecVacances goo.gl/1QuXH

Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Mots-clés :
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss