Idées d'articles

Les Premières nations de la Colombie-Britannique partagent leur passion pour la faune

L’automne est la saison forte dans la forêt pluviale Great Bear

22 Septembre 2011
Imprimez

C’est un fait : la côte ouest du Canada est le pays des ours. Ours blancs, ours noirs, grizzlis; on les trouve tous dans la forêt pluviale Great Bear, une des plus grandes forêts tempérées côtières au monde.

Comme son nom l’indique, la forêt pluviale Great Bear est grande, sauvage, et humide. Aucune route ne la traverse. Il faut un guide avec une barque, des provisions et un abri.

C’est là que le Spirit Bear Lodge vient à point nommé. Il surplombe l’océan dans la collectivité des Premières nations de Klemtu, un lieu côtier où vivent les Kitasoo et les Xai’xais depuis des millénaires. Ils ont une affection marquée pour les ours Kermodes blancs, une espèce rare sur laquelle ils veillent jalousement.

Lors d’un séjour à la Spirit Bear Lodge, les visiteurs partent chaque matin en petite embarcation pour découvrir différents estuaires de la rivière, à la recherche de ces ours blancs à l’aspect similaire aux ours polaires. Mais les apparences sont trompeuses : les ours Kermodes sont en fait des ours noirs auxquels les deux parents, porteurs d’une mutation récessive, ont transmis une variante génétique qui leur donne cette robe blanche. (Les parents peuvent être noirs eux-mêmes.)

L’automne est la meilleure période de l’année pour voir toutes les espèces d’ours; c’est à ce moment qu’on les voit sur les rives pêcher le saumon. En septembre et en octobre, des milliers de saumons luttent pour remonter la rivière et revenir frayer à leur lieu de naissance, avant de mourir. Ils doivent toutefois échapper aux griffes des ours. Les visiteurs du Spirit Bear Lodge jouissent de points de vue privilégiés sur le rivage, parfaits pour l’observation d’ours noirs et de grizzlis à hauteur d’yeux. Comme les ours Kermodes se font rares et fugaces, apercevoir ces ours extraordinaires est vraiment unique.

Nul besoin d’avoir peur des ours; ils sont tout à leur pêche au saumon afin d’accumuler les graisses pour l’hiver, si bien qu’ils ne portent pas attention aux humains. On peut s’asseoir à une courte distance et les regarder pêcher en toute sécurité.

Et comme cet endroit est si éloigné – Klemtu se situe à environ 600 kilomètres au nord‑ouest de Vancouver –, il n’y aura probablement personne d’autre aux alentours.

Après une journée d’observation des ours, les visiteurs retournent au Spirit Bear Lodge pour un souper chaud servi sur deux énormes tables à manger en cèdre massif. Puis, ils contemplent l’océan par les baies vitrées de la grande salle pour regarder passer les baleines, les dauphins à flancs blancs et les otaries.

Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Mots-clés :
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss