Idées d'articles

Pourquoi conduire quand on peut pédaler?

Pourquoi conduire quand on peut pédaler?

L’une des plus belles routes du Canada a maintenant une petite sœur : une piste cyclable qui relie la ville de Banff et l’entrée du parc historique du même nom.

25 mai 2011
Par  Debra Cummings
Imprimez

Pour certains, le printemps est encore synonyme de ski, mais pour la plupart des Canadiens, c’est le moment de sortir les vélos et de partir à l’aventure. Et en Alberta, l’aventure prend la forme d’un sentier tout nouveau tout beau nommé l’Héritage-de-Banff, construit à l’occasion du 125e anniversaire du parc national du Canada Banff, qui a eu lieu l’an dernier, et du centenaire du système de parcs nationaux du Canada, célébré cette année.

S’étirant pour l’instant sur 16 km (il atteindra 26 km une fois achevé), depuis la ville de  Banff, à l’est, jusqu’à l’entrée du parc tout près de Canmore, cette douce promenade longe l’arrière du mont Rundle et la route Transcanadienne et offre des vues à couper le souffle à partir de la zone de pique-nique de Valleyview. Même si ce sentier polyvalent construit au coût de 6,75 millions de dollars n’était pas encore officiellement ouvert en 2010, il a accueilli un nombre incroyable de 500 cyclistes par jour au mois d’août sur la partie déjà goudronnée. J’ai donc décidé d’y faire un tour, à l’instar de nombreux adeptes du vélo de montagne et du roller ainsi que de nombreuses jeunes familles avec leur remorque vélos. Ce sentier ne compte aucune – je répète, aucune! – montée à vous brûler les cuisses et à vous faire sortir le cœur de la poitrine. Et malgré le fait qu’on entende l’autoroute tout le long de la promenade de 65 minutes (aller seulement), le sentier va et vient dans la forêt et longe une série de falaises et est donc beaucoup plus agréable et moins dangereux que le bord de la Transcanadienne.

L’an dernier, le sentier était dénué de plaques d’interprétation, de panneaux de signalisation et de marqueurs de distance. Toutefois, Judy Glowinski, spécialiste du développement de produit pour le Parc national Banff, promet que le tir sera rectifié d’ici la fin du printemps quand le sentier sera officiellement ouvert. Vous pourrez alors vous arrêter et découvrir l’histoire du premier parc national du Canada ainsi que les initiatives écologiques mises en œuvre pour construire ce sentier de trois mètres de large. Voici quelques faits intéressants à découvrir :

•    Les feuilles étranges et caoutchouteuses sur lesquelles vous roulez sont en fait des tapis électriques fonctionnant à l’énergie solaire. Utilisés sur certaines sections, ils permettent aux cyclistes de traverser les clôtures du sentier sans avoir à négocier des obstacles difficiles comme les grilles à bétail.
•    La couche de fondation du sentier est faite de matériaux recyclés provenant de l’école intermédiaire Lawrence Grassi de Canmore, qui a été démolie.
•    D’autres parties du sentier goudronné ont été construites avec des matériaux provenant de divers travaux d’excavation tels que l’élargissement de la Transcanadienne.

www.travelalberta.com

Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Mots-clés :
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss