Idées d'articles

Rendez-vous dans l’Arctique avec l’artiste-peintre Cory Trépanier

Il espère attirer et émerveiller les visiteurs dans le grand nord du Canada.

13 Septembre 2012
Imprimez

Le Monde selon Cory Trépanier est un montage exotique d’icebergs étincelants (scintillants) balayant les vallées de la toundra rougie par l’arrivée de l’automne. L’artiste, qui a également partagé son expérience à travers des documentaires, travaille des journées entières dans son atelier de Caledon East dans le sud de l’Ontario à tenter de recréer sur toile les images vivantes de ses voyages dans l’Arctique.

« Il existe un mystère et un émerveillement entourant les endroits encore vierges » dit-il. « Et j’ai vite compris que si je voulais représenter la vraie nature sauvage, je devais peindre le grand nord canadien ». 

La grande aventure commence donc en 2006 lorsqu’il se rend dans ce royaume éloigné du cercle polaire arctique avec sa femme et ses deux filles. Le début d’un ambitieux projet de plusieurs années, « Into the Arctic », pendant lesquelles il empruntera les moyens du bord pour se déplacer dans le grand nord: avion de brousse, bateau et  hélicoptère et grimper ensuite jusqu’à jusqu’à atteindre des points de vue qui l’inspirent, avec son chevalet, sa peinture, sa caméra vidéo et son fusil de chasse attaché à son sac à dos ne pesant pas moins de 50 kg. 

Au cours de trois expéditions majeures il a étudié les régions accidentées du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut, incluant le parc national le plus septentrional, Quttinirpaaq, situé sur l'île d’Ellesmere. Il a bravé des températures extrêmes, géré la cohabitation avec les ours, et passé quatre mois au total sous le soleil de minuit à peindre de œuvres que certains ont pu découvrir dans deux de ses documentaires, « Into the Arctic : An Artist’s Journey to the North » et « Into the Arctic 2 ».

« Le grand nord fait partie de l’imaginaire des Canadiens » raconte l’artiste passionné et enthousiaste. « C’est un confort de savoir que de tels endroits sauvages existent au bout de notre jardin et nous en sommes fiers. Mais j’aimerais tant que plus de gens expérimentent cette partie de notre pays ».

L’idée de Trépanier est de créer un héritage de peintures pour les générations futures afin qu’elles découvrent des endroits inexplorés, et rarement connus, d’un bout à l’autre du Canada. « J’espère que ce travail inspirera le monde entier de faire un saut jusqu’ici afin qu’ils s’émerveillent à leur tour ». 

Son objectif actuel est de terminer une série spectaculaire de 50 peintures à l’huile pour ouvrir les yeux de son public face aux merveilles du grand nord canadien et les inciter à « inclure cette destination sur leur liste de voyages. Cette région est plus que jamais facile d’accès» dit-il. « Plusieurs pourvoyeurs offrent un environnement confortable et sécurisé pour une aventure des plus conviviales ». 

Cliquez ici pour visionner une entrevue avec Trépanier.

 

Voici le top 5 des escapades dans le grand nord canadien qui vous donnera un aperçu de l’univers de Trépanier :

 

1. Faites de la randonnée pédestre et du vélo de montagne tout en profitant de la vue spectaculaire sur les immenses champs de glace dans le parc national et la réserve Kluane, facilement accessible depuis Whitehorse au Yukon. 

 

2. Faites une excursion en bateau depuis Pangnirtung au Nunavut pour rejoindre un impressionnant fjord, puis promenez-vous dans le parc national du Canada Auyuittuq qui se trouve sur l'île de Baffin, au Nunavut.

 

3. Empruntez l’épique route Dempster qui traverse la toundra et les montagnes du Yukon pour vous tremper les orteils dans l’Océan Arctique à Inuvik dans les Territoires du Nord-Ouest. 

 

4. Faîtes une croisière dans l’Extrême-Arctique dans le confort d’une embarcation d’Adventure Canada et découvrez les étendues sauvages, la faune et la flore du Nunavut, puis faites une immersion dans la vie traditionnelle Inuite. 

5. Faites du rafting sur la rivière Nahanni, caractérisée par de puissants courants et des eaux vives particulièrement turbulentes (Territoires du Nord-Ouest). Faites monter l’adrénaline en descendant une des rivières les plus sauvages d’Amérique du Nord.

Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Mots-clés :
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss