Idées d'articles

Retour aux sources pour Nia Vardalos

La vedette de cinéma fait découvrir les incontournables de Winnipeg à sa fille

26 octobre 2011
Imprimez

Née et élevée simplement dans la capitale manitobaine, Nia Vardalos est une authentique Winnipegoise. L’actrice et scénariste qui s’est imposée à Hollywood, notamment comme vedette et scénariste du long‑métrage Le mariage de l’année etcoscénariste deLarry Crowne avec Tom Hanks, est rentrée l’été dernier au bercail à l’occasion d’un tournage. Elle a profité de ce séjour pour passer du temps avec les siens et faire découvrir à sa fille de six ans des activités familiales à la mode de Winnipeg. « J’ai eu l’impression de replonger dans mon enfance », confie l’actrice.

En tête de liste des activités qui attendaient la fille de Nia figurait la visite d’un endroit qui n’existait pas encore quand sa mère était petite : le tout nouveau terrain de jeux nature et jardin du parc Assiniboine, dont l’accès est gratuit et où l’on trouve un observatoire juché sur un mât de pirate, des tunnels faits de saules pleureurs, des balançoires, des ponts de corde et des labyrinthes pour enfants.

Autre activité estivale gratuite, le ballet dans le parc a aussi fait partie des coups de cœur de la famille de Nia. Même chose pour l’espace public The Forks au centre‑ville, tant pour le Children’s Museum que pour tous ses « petits trésors à découvrir » : les boutiques, les kiosques gourmands, la promenade Riverwalk et sa scène extérieure.

Cette fois‑ci, Nia n’aura pas eu la chance de s’arrêter chez Salisbury House pour y savourer un Mr. Big Nip (un hamburger, pour les non-initiés) accompagné de frites. On trouve pourtant un restaurant de cette chaîne de hamburgers à l’ancienne (qui n’est implantée qu’à Winnipeg) tout près de The Forks, au beau milieu de l’Esplanade Riel, la passerelle emblématique de la ville reliant Winnipeg et le quartier francophone de Saint‑Boniface. À quelques pas de là se construit le nouveau Musée canadien pour les droits de la personne, dont l’ouverture est prévue en 2013.

En revanche, Nia a trouvé le temps de visiter d’autres incontournables de la ville. « Mes restaurants préférés sont des entreprises familiales : Bellamy’s (restaurant de sa sœur Nancy et de son beau‑frère Dimos), Carlos and Murphy’s (dans le quartier d’Osborne Village) et Kelekis (dans le quartier multiethnique du North End) pour ses hot‑dogs traditionnels. Ah oui! Il ne faut pas oublier Pony Corral », nous dit-elle. 

Dans la Petite Italie, le long de l’avenue Corydon, on peut déguster des glaces italienneschez Eva’s (Nia nous recommande le parfum dulce de leche) et Nucci’s. Selon elle, en se baladant dans le coin, on tombe toujours sur des connaissances. « En plus, le quartier est sécuritaire et divertissant. On se croirait en Europe, le temps d’une soirée », ajoute-t-elle.

Aux dires de l’actrice, Winnipeg a toujours été un lieu de culture. « Le théâtre, la danse classique et la musique ont baigné toute mon enfance. Cette tradition atteint maintenant de nouveaux sommets avec le festival de théâtre Winnipeg Fringe », constate‑t‑elle.

Nia a également assisté au Folklorama de la ville, en compagnie de ses parents un soir, puis de sa sœur et d’un cousin un autre. Ce festival de deux semaines est organisé chaque année au mois d’août par une équipe de bénévoles, et près de 50 communautés ethniques y tiennent des « chapiteaux » axés sur la culture, la danse et la bonne chère. Nia Vardalos a profité de l’occasion pour visiter l’Espagne, la Corée, la Serbie et le Brésil, mais ça ne s’arrête pas là : « Bien entendu, j’ai fait quelques apparitions-surprises sur la scène du chapiteau de la Grèce. Chaque fois, la foule m’accueillait par un grand opa! ».

Finalement, qu’en est-il du film tourné à Winnipeg? Ce long‑métrage, qui s’inscrit dans la série An American Girl basée sur la gamme de produits pour enfants de Mattel, devrait être à l’affiche au début de 2012.

Voyage Manitoba

 

Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Mots-clés :
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss