Idées d'articles

Une petite Asie a élu domicile à Richmond, en Colombie-Britannique

Une petite Asie a élu domicile à Richmond, en Colombie-Britannique

Découvrez les boutiques et régalez-vous de la « vraie » gastronomie asiatique

11 octobre 2011
Imprimez
Sans décalage horaire ni billet d’avion, un petit coin d’Asie vous attend à proximité de l’aéroport international de Vancouver. Ne vous laissez pas tromper par les centres commerciaux et les pelouses impeccables : Richmond n’est pas une banlieue comme les autres. C’est une ville asiatique moderne à part entière : 60 % de ses 200 000 habitants sont asiatiques et elle abrite plus d’habitants d’origine chinoise (44 %) que n’importe quelle autre ville canadienne.
 
Le « Golden Village » en est le cœur; il est facile à explorer et s’étend sur quatre pâtés de maisons. On se sent un peu à Singapour en s’adonnant au sport asiatique du shopping dans le centre commercial moderne Aberdeen. On peut y choisir une Lamborghini ou y demander à un herboriste de nous concocter une tisane sur mesure pour soigner nos bobos. De l’autre côté de la rue, le centre commercial Parker Place rappelle le vieux Hong Kong; c’est un labyrinthe de petites boutiques pleines de vêtements et de bijoux, mais un étage complet y est aussi réservé à la nourriture, avec des surprises gastronomiques comme le porc séché à l’asiatique.
 
À Richmond, tout tourne autour de la nourriture : des supermarchés panasiatiques comme Yaohan et TNT aux 400 restaurants dans lesquels des chefs primés (souvent formés à Hong Kong) transforment les produits frais de la province en plats succulents dont les touristes asiatiques raffolent. Le cœur de cette gastronomie palpite sur Alexandra Road (surnommée « Eat Street », la rue du manger), 200 restaurants, de la cuisine coréenne à la cuisine indonésienne, y étant concentrés sur trois pâtés de maisons.
 
Pour jouir d’un moment de solitude dans un jardin traditionnel, optez pour l’International Buddhist Temple, qui est inspiré de la Cité interdite de Pékin. Les visiteurs peuvent y déguster des déjeuners végétariens chinois, ou y séjourner en retraite pour méditer et psalmodier. À proximité, la « Road n°5 » est surnommée la « Highway to Heaven » (le chemin du paradis) à cause du centre culturel hindou qui y sert des déjeuners indiens gratuits le dimanche; plus loin dans la même rue, s'élève le premier monastère tibétain traditionnel du Canada, Thrangu.
 
Comme les Asiatiques adorent le ping-pong, les cours donnés par des entraîneurs d’équipe olympique à l’Anneau olympique de Richmond (dans l’espace jadis dédié au patinage de vitesse lors des Jeux olympiques d’hiver de 2010) sont très prisés. Promenez-vous sur les rives du fleuve Fraser et regardez passer les bateaux-dragons. Essayez-vous au tai-chi dans l’un des parcs de la ville. Allez sur le débarcadère de Steveston et, comme les Asiatiques qui raffolent du poisson et des fruits de mer, achetez directement aux bateaux de pêche oursins, saumon et morue charbonnière. Détendez-vous ensuite le temps d'un brunch de dim sum de calibre mondial. Alors, ce n’est pas vrai que vous avez l’impression d’être à l’autre bout du monde?
Usage guidelines

Libres de droits - nos photos le sont également - ils sont à la disposition des journalistes de la presse écrite et électronique, et peuvent également servir de source d'inspiration pour vos propres articles sur le Canada. Les articles doivent être repris mot à mot, en entier; ils doivent inclure la signature de l'auteur et la note « avec la permission de la Commission canadienne du tourisme »

Mots-clés :
Fermer

Explorez ce que nous faisons pour les voyageurs américains

KeepExploring.ca External Linkss